Les étapes d’une bonne consultation de voyance

Pour qu’une consultation de voyance réussisse, il est important de respecter certaines étapes clé. Elles correspondent aux phases de préparation, d’échange avec le voyant et de confrontation des résultats. Explication.

Phase 1 : la préparation

Certaines conditions sont requises pour assurer le bon déroulement d’une consultation de voyance. Étant donné que l’expert des arts divinatoires vous transmettra ses ressentis et ses visions par le moyen de sa seule voix, il est important que le consultant s’installe dans un endroit où il peut se focaliser sur celle-ci sans être dérangé. Dans ce sens, il est préférable pour lui de choisir une pièce calme sans aucune nuisance sonore ou visuelle. Aussi, il faut qu’il soit à l’aise pour discuter tranquillement avec le voyant. Et puisqu’il s’agit d’une voyance par téléphone, il est vivement recommandé de prévoir de quoi prendre des notes. Ainsi, toutes les informations essentielles sont marquées et il sera possible pour le consultant de revenir sur ces points plus tard. Les experts du cabinet Temporel ne vous tiendront pas rigueur de chaque remarque que vous ferez lors des consultations ultérieures.

Phase 2 : la consultation de voyance

Un bon voyant devrait être capable de vous aiguiller sur votre chemin de vie et d’apporter des réponses à vos questions en ne disposant qu’un minimum d’informations à votre sujet. Dans cette deuxième phase, il doit commencer la consultation de voyance par une présentation et une description brève de ses spécialités. Il se peut qu’il vous pose quelques questions au fur et à mesure de la conversation. Quoiqu’il en soit, vous devez rester réceptif et accepter d’être guidé pour éviter tout chamboulement des flux de chakras environnants. Essayez de contrôler vos émotions, car elles ont une influence sur les prédictions données. En outre, vous devez respecter l’éthique de votre voyant. Il n’est pas autorisé à aborder certains sujets délicats comme la mort, la politique et la religion. Certes, sa clairvoyance n’a pas de limite, mais il choisit de s’abstenir de parler de ces concepts. Pour réussir une bonne consultation de voyance, la confiance mutuelle doit s’installer entre le consultant et le médium. Celle-ci contribuera à maintenir une certaine connexion entre eux deux, ce qui favorisera des présages précis et bien détaillés.

Phase 3 : l’analyse des réponses obtenues

À la fin de la consultation de voyance par téléphone, le consultant a tout à fait le droit de revenir sur les prédictions réalisées. Si certains passages des messages transmis vous posent problème, vous pouvez demander l’aide de votre voyant pour les déchiffrer. Et même si vous pouvez poser toutes sortes de questions à la fin de la séance, veillez toujours à les classer par ordre de priorité. Surtout, ne vous éloignez pas de la vraie problématique pour obtenir une bonne orientation fiable.

Quel mode de voyance (téléphone, cabinet, sms, mail) coûte le moins cher ?
Qu’est-ce-que la cosquinomancie ?